Craft … et Cie

La plateforme Craft

Vous le savez, la plateforme Craft est en évolution constante pour mieux répondre aux besoins de ses partenaires, territoriaux, sectoriels, tous experts de leurs domaines.

C’est pourquoi nous proposons d’ores et déjà non seulement des évolutions de la plateforme elle-même, mais nous travaillons aussi au développement de services web s’appuyant sur Craft.

Principales nouveautés Craft

Parmi celles-ci, une interface multilingue améliorée

Cette amélioration sensible de l’approche multilingue permet par exemple aux utilisateurs de visualiser les données, les listes, les éléments associés dans la langue de leur choix, grâce à un sélecteur de langue global :

Selecteur multilingue

… pour lequel on peut présélectionner nos langues préférées :

Selecteur multilingue

 

Dans la même veine, il est maintenant possible d’utiliser des champs textuels « non traduisibles ». Cela évite d’avoir un traduire un numéro de téléphone ou autre acronyme dans toutes les langues, ce qui n’a souvent pas de sens.

Dans un deuxième temps, Craft sera en mesure de proposer des traductions, en utilisant l’API Deepl. Cette fonctionnalité, attendue dans quelques semaines demandera cependant une souscription à Deepl de la part du partenaire régional ou sectoriel. Davantage de précisions à venir avec la mise en opération de ce service.

Et très prochainement…

Un espace documentaire est en cours de mise au point. Vous y trouverez très prochainement les supports de formation, tutos, notes techniques et autres informations utiles au quotidien… Si, si.. vous savez !… Ces documents dont on se dit qu’on les a vus passer mais qu’on ne sait plus trouver !

Tous les détails de ces évolutions seront décrits dans la future notes de livraison… que vous pourrez également trouver dans cet espace documentaire !

Mais aussi… (& Cie !)

La plateforme Craft peut échanger avec des applications web. C’est le cas d’applications bien connues, comme Plug in Labs par exemple ou les portails développés par BDI et nombre de ses partenaires. Ces applications sont indépendantes de Craft et dialoguent au travers de l’API.

Trois applications en cours de développement vont également compléter les services Craft, de manière plus intégrée à la plateforme. Il s’agit des services Web suivants, que la plateforme proposera d’ici la fin d’année pour certains.

Editeur de dashboard

A partir du menu de Craft, il permettra à un administrateur de créer des tableaux de bord personnalisés sur une communauté, un domaine d’intérêt, un widget, une API…

Widget Dashboard

En y insérant des indicateurs personnalisés :

Widget Dashboard

Ces tableaux de bord pourront être exploités dans Craft ou sur des pages web externes. Développé pour BDI par Bakasable, l’éditeur sera disponible fin 2022.

Editeur de visites virtuelles

Cet éditeur, fourni par VRTICE, est en cours d’adaptation à Craft. Il nous permettra de créer des visites virtuelles partagées, en français d’ici la fin 2022 et en anglais au premier trimestre 2023.

Voici deux exemples de visuels utilisés pour les tests en cours :

Visite virtuelle 360

Visite virtuelle plane

Plateforme de sourcing

En cours d’adaptation également, à partir de la plateforme fournie par NEQO, une plateforme de sourcing sera disponible pour les EMR en Bretagne dès cette année. Un POC (Proof Of Concept), coconstruit avec l’équipe EMR de BDI (Philippe Thieffry et Marie Guiot) est en cours de réalisation et mise au point simultanées.

Ce nouveau service, permettra à un modérateur (responsable de GPS EMR en l’occurrence) d’aider un donneur d’ordre à

  • Trouver les fournisseurs présentant les compétences qu’il recherche en Bretagne pour un Appel à Manifestation d’Intérêt ou un Appel à Projets donné,
  • Inviter les fournisseurs sélectionnés à participer à l’AMI ou l’AAP, et
  • Les « embarquer » dans un espace réseau privé où il pourra échanger avec eux en toute confidentialité

… avant de lancer des collaborations opérationnelles sur sa propre plateforme de projets.

plateforme de sourcing

Après ce premier POC, d’autres domaines d’AMI sont d’ores-et-déjà demandeurs de ce service… Une histoire qui ne fait donc, là encore, que commencer !